Ouverture à la concurrence du TER = baisse des tarifs pour les voyageurs ?

Non, l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire ne permettra pas une baisse du prix du ticket de train pour les usagers. Le tarif du TER est fixé par la Région mais l'ouverture à la concurrence fait courir aux usagers le risque d’une augmentation du coût du billet. En effet, les acteurs privés sont souvent confrontés à des coûts d'exploitation non maitrisés qu'ils répercutent sur la région, qui a son tour répercute cette augmentation des coûts sur le prix des billets de TER.

De nombreux exemple le prouve :

  • En Grande-Bretagne, l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire a entraîné une hausse de 23% des tarifs pour les voyageurs.
  • En Allemagne, la libéralisation du rail a entraîné une hausse du prix des tickets de 40% en l’espace de 10 ans.
  • En Suède, l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire a été mise en place dans les années 2000. Elle a été accompagnée d'une augmentation des coûts pour les opérateurs privés, qui ont dû investir dans de nouveaux matériels roulants et dans l'amélioration des infrastructures. Cela a entraîné une hausse des tarifs pour les voyageurs de 150%.